« Pas trop déçu »

Un score attendu. Le candidat UDC à la mairie de Delémont, Jérémie Lobsiger, n’a recueilli que 3,1% des suffrages et arrive bon dernier de ce premier tour du scrutin. Le jeune agrarien ne s’en étonne guère toutefois : il estime que l’UDC n’est pas encore suffisamment fort à Delémont et est lui-même très jeune, ce qui explique ce résultat qu’il ne juge malgré tout pas si mauvais.

Pour Jérémie Lobsiger, l’UDC jouera ainsi son traditionnel rôle d’arbitre lors du second tour, le 12 avril. La stratégie sera d’ailleurs définie dimanche soir, à l’occasion d’une assemblée du parti. « Ce qui est sûr, c’est que ces voix compteront », ajoute le jeune candidat déçu, « le 2e tour sera certainement très serré ».

L’agrarien pense également que son parti a une forte marge de progression à Delémont. Il faudra toutefois pouvoir compter sur des militants motivés, prêts à se mobiliser davantage.

Quant à la suite de sa carrière politique, Jérémie Lobsiger annonce qu’il sera certainement candidat aux élections cantonales de cet automne, vraisemblablement pour le Parlement, où son parti espère gagner un siège. La stratégie pour le Gouvernement doit encore être arrêtée. /iqu

Partager
Link
Météo