Du radium dans une ancienne crèche à Bienne

Des valeurs élevées de radium ont été mesurées dans un ancien atelier horloger à Bienne. L’appartement en question a abrité une crèche-garderie entre 2007 et 2011, et ce sont aujourd’hui des locaux commerciaux qui l’occupent. L’Office fédéral de la santé publique a rendu ses conclusions mercredi, suite à des mesures approfondies réalisées dans sept bâtiments situés en ville de Bienne. Les risques pour la santé sont considérés comme faibles, selon l’OFSP. Les parents des enfants concernés ainsi que les occupants actuels ont été informés.

Une dose jusqu’à 4 fois supérieure à la limite annuelle admise

Pour un enfant qui aurait séjourné 4 jours par semaine à raison de 8h par jour pendant un an dans l’ancienne crèche-garderie, l’exposition annuelle aux radiations serait inférieure à 1 millisievert par an, soit la limite maximale acceptée pour la population Suisse. Cela s’explique notamment par le fait que les enfants ne séjournaient pas dans la pièce la plus affectée par le radium. Dans le scénario le plus extrême de l’OFSP, la dose reçue aurait été de l’ordre de 4 mSv, soit 4 fois supérieur à la limite admise. Elle se base sur une présence de 8 heures, 5 jours par semaine, et pendant toute l’année, dans la zone la plus radioactive de l’appartement. A titre de comparaison, cette dose correspond à celle reçue par un enfant lors d’un examen radiologique de son abdomen avec un scanner à rayon X.

Pour ce qui est des occupants actuels, les chiffres sont identiques. Une personne travaillant 2000 heures par an dans l’endroit le plus affecté par le radium serait exposée à une dose de 4 mSv par an. /ast

Partager
Link
Météo