Le projet « Ô Vergers d’Ajoie » prend forme

Le projet prévoit l'assainissement du bâtiment actuel et l'agrandissement du magasin de produits du terroir Zoom sur « Le projet prévoit l'assainissement du bâtiment actuel et l'agrandissement du magasin de produits du terroir » (touche ESC pour fermer)
Le projet prévoit l'assainissement du bâtiment actuel et l'agrandissement du magasin de produits du terroir

Une étape importante a été franchie pour le projet « Ô Vergers d’Ajoie, musée suisse de la distillation ». Une demande de permis a été déposée lundi, selon un communiqué publié mercredi. Elle concerne l’agrandissement du magasin de produits du terroir géré par Alain Perret. Le projet est porté par la Fondation du Musée suisse de la distillation et le propriétaire Alain Perret, qui met son bâtiment à disposition. Il s’inscrit dans le cadre du projet de développement régional d’agritourisme « Marguerite ».

Plus qu'un simple musée

Cet espace permettra d’héberger la collection unique de plus de 200 alambics historiques de la Régie fédérale des alcools et de leur donner plus de visibilité. Pour les porteurs du projet, ce site sera bien plus qu’un simple musée. Ils souhaitent y intégrer la possibilité de donner des cours et des séminaires, mais aussi organiser des événements ponctuels sur la thématique des fruits, comme des démonstrations et des dégustations. Selon le président du Conseil de la Fondation du Musée suisse de la distillation, Pierre Schaller, le site sera unique en son genre. L’objectif est de contribuer à augmenter l’attractivité touristique de la région et de lui offrir un rayonnement national.

La somme nécessaire à la réalisation de ce projet est estimée à 3,8 millions de francs. Une partie devrait être prise en charge par le canton du Jura. La Fondation du Musée suisse de la distillation cherche actuellement des fonds auprès de privés et d’institutions publiques. La phase de réalisation ne débutera que lorsque le financement nécessaire sera réuni. Si le permis de construire est délivré, les travaux pourraient démarrer à la fin de cette année. L’ouverture du site est envisageable à partir de 2017. /mdu

Partager
Link
Météo