Un duel Chappuis-Gelso à Delémont

Pas de surprise au terme du dépôt de candidatures pour le second tour à la mairie de Delémont. Comme attendu après les annonces qui ont succédé le premier tour, la chancellerie communale n’a enregistré que deux noms sur la liste de prétendants au poste laissé vacant par Pierre Kohler. Damien Chappuis, du PCSI, et Esther Gelso, du CS-POP et Verts, s’affronteront en duel.

Les deux actuels conseillers communaux n’ont pas l’intention de se lancer dans une campagne à couteaux tirés. Ils misent sur leur programme respectif pour faire la différence auprès des électeurs.

Quant aux arrangements que le PCSI a conclus avec le PDC pour le retrait de la course de Martial Courtet, Damien Chappuis ne s’étend pas sur les détails. Il précise simplement que le but de l’accord est clair, barrer la route à sa concurrente de gauche et éviter qu’il y ait deux candidatures de centre droit. Il ne compte d’ailleurs pas uniquement glaner des voix à droite, mais un peu partout, et surtout encourager les électeurs à se rendre aux urnes.

Esther Gelso comprend la stratégie, mais ne se serait pour sa part « pas permis de snober les électeurs du premier tour ». C’est ce qui l’a motivée à poursuivre, même si la question s’est effectivement posée au sein de son parti après la défection de Martial Courtet. Elle souhaite défendre certains projets et lutter contre certains points sur lesquels son adversaire semble avoir fait des promesses, par exemple une baisse d’impôts. /iqu

Partager
Link
Météo