Courrendlin proactive auprès des députés

gens du voyage Zoom sur « gens du voyage » (touche ESC pour fermer)
Le sort de l'aire d'accueil des gens du voyage étrangers est désormais dans les mains du Parlement jurassien qui devra se prononcer sur une fiche du plan directeur cantonal.

Courrendlin poursuit son combat. La commune vadaise entend mettre toutes les chances de son côté pour empêcher que la bretelle autoroutière de l’A16 à l'entrée du village ne devienne l’aire d’accueil définitive des gens du voyage étrangers. Le Conseil communal a envoyé ce mercredi une lettre à tous les chefs de groupe du Parlement et à tous les députés de la couronne delémontaine afin de les sensibiliser à la problématique. La commune sera par ailleurs certainement présente pour accueillir les élus jurassiens le jour où le dossier sera soumis au Législatif cantonal. Une manifestation pourrait également être mise sur pied selon le maire Gérard Métille.

Le 20 mars 2015, le Gouvernement jurassien communiquait qu’une fiche du plan directeur cantonal concernant l’aire d’accueil des gens du voyage suisses à Mavalau et celle des gens du voyage étrangers à l’entrée de Courrendlin serait transmise au Parlement au début de ce mois. Les députés devront donc statuer sur le dossier, mais probablement pas avant l’été, étant donné qu’ils n’ont pas encore reçu le message du Gouvernement.

Pour rappel, il n’y a plus aucune aire d’accueil pour les gens du voyage étrangers sur territoire cantonal. La convention avec la société Innodel, qui mettait jusque-là son terrain à disposition, n’ayant pas été reconduite en 2015. /afa

Partager
Link
Météo