L’enseignement des sciences « clefs en main »

Le canton du Jura et l’EPFL poursuivent leur partenariat de valorisation des sciences et techniques dans l’enseignement. Depuis janvier, ils ont mis sur place des ateliers scientifiques et techniques « clefs en main » qui s’insèrent dans la grille scolaire des élèves de 7e Harmos, le projet a été présenté mercredi à Delémont. Concrètement, un médiateur de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne passe dans les classes avec un dossier sur un thème scientifique. L'enseignant répétera ensuite seul l'atelier avec d'autres élèves. Par exemple, le premier atelier se nomme : couleurs, lumière et écran. Durant ce cours, les élèves fabriqueront un disque de Newton et un montage électrique pour réaliser un pixel à trois LED. Il y aura huit dossiers scientifiques au total. Actuellement, 28 ateliers ont été donnés pour 400 élèves touchés environ.

L’EPFL offre donc le support technique et son savoir-faire pour soutenir les enseignants qui font preuve d’un grand enthousiasme, selon le chef du Service jurassien de la formation. Olivier Tschopp estime qu’il y a une demande des professeurs qui n’ont pas forcément les outils pour s’atteler à des cours scientifiques. « Le but des ateliers clés en main est de donner confiance aux enseignants de primaire pour qu’ils puissent former leurs élèves sur un domaine qu’ils ne maîtrisent pas forcément », ajoute le chef de Service.

Un succès depuis 2009

Le partenariat entre l’EPFL et le canton du Jura dure depuis 2009, et des effets se font déjà sentir selon la cheffe du service de la promotion des sciences à l’EPFL. Farnaz Moser parle d’un changement d’attitude des enfants par rapport aux sciences et à la technique selon les témoignages de parents. La création de 3 équipes  formées de jeunes Jurassiennes et Jurassiennes passionnés par la robotique démontre un grand intérêt pour ce domaine. De plus, une de ses équipes a été championne de match de robot de la coupe « Roberta » qui s’est déroulé le 28 mars à l’EPFL. /lbr

Partager
Link
Météo