Le PDC Jura pour l'heure sans femme ni Franc-Montagnard

Le PDC Jura entre en phase de réflexion en vue des élections cantonales de cet automne. Le parti avait défini la date du 31 mars pour permettre à ses membres de se porter candidats à la candidature au Gouvernement jurassien. A cette échéance, cinq personnes se sont manifestées : les Ajoulots Charles Juillard – ministre sortant – Gabriel Willemin et Yves Gigon, ainsi que les Vadais André Burri et Eric Dobler. Il n’est pourtant pas dit que ce quinté composera la liste démocrate-chrétienne dans la course à l’exécutif.

« Pas qu’une chambre d’enregistrement »

Le PDC proposera très probablement cinq candidats pour le Gouvernement jurassien. On pourrait dire que ça tombe bien, puisqu’ils sont justement cinq à être sortis du bois. Le hic : il n’y a pas de femme ni de Franc-Montagnard dans le lot. Il n’est donc pas sûr du tout que le PDC réponde favorablement à toutes les personnes qui ont fait part de leur intérêt. La présidence se réunira la semaine prochaine pour analyser la situation. Elle proposera ensuite une liste de candidats au congrès du parti qui se tiendra à la mi-juin. « La présidence du PDC n’est pas qu’une chambre d’enregistrement », nous a déclaré le chargé de communication Raoul Jaeggi. Autrement dit, elle n’est pas forcée d’opter pour les candidatures qui lui sont parvenues. Raoul Jaeggi précise qu’il ne s’agit pas ici de construire une route, mais de conduire un Etat. Il y a donc un choix judicieux à faire.

Des nouveaux noms ?

Les dirigeants du parti vont définir leur stratégie en tenant compte des personnes qui se sont portées candidates à la candidature, mais aussi en réfléchissant à d’autres critères, notamment celui de la présence féminine et franc-montagnarde sur la liste. La présidence du PDC va donc certainement se présenter devant le congrès avec des noms de membres qui ne se sont pas manifestés à ce jour. /rch

Partager
Link
Météo