« Il est venu en Suisse pour voler ! »

Un homme d’origine roumaine a été reconnu coupable de vols en bande, dommages à la propriété et violations de domicile mardi après-midi au Tribunal de première instance à Porrentruy. Il a été condamné à dix mois de prison ferme, ainsi que de plus de 8'000 francs de dommages et intérêts aux trois parties plaignantes – la commune de Boncourt, La Nationale Suisse et La Loterie Romande – et de près de 13'000 francs de frais judiciaires pour avoir perpétré quatre infractions durant deux nuits en septembre 2014.

Delémont, puis Develier et Boncourt

Le coupable a agi avec trois complices. Les malfrats ont tout d'abord visité le bar de l'Ecluse à Develier, puis le restaurant du CoCoNut’s à Delémont dans la nuit du 20 au 21 septembre 2014. Deux nuits plus tard, c’est le tennis-club et la station-service Fleur de Lys à Boncourt qui ont été visés. Des paquets de cigarettes et la monnaie des distributeurs, ainsi que des billets de loterie représentent l'essentiel du butin des larcins. Le prévenu a admis tous les faits. Concernant les trois autres comparses, deux sont poursuivis par la justice française ou celle du canton de Berne et le dernier est toujours en fuite.

« Vol en bande » ou « vol »

L’avocat du prévenu a tenté de faire diminuer la peine à six mois maximum en insistant sur le fait qu'il n'y a pas eu « vol en bande », donc pas de circonstance aggravante au vol. Selon lui, ces quatre infractions n'ont pas été préméditées et organisées, car les brigands se sont connus dans un hôtel de Saint-Louis et ils ont spontanément décidé de commettre ces délits pour vivre et se fournir de la drogue. Pour le juge Pascal Chappuis, c’est tout le contraire. Ils ont agi à quatre, donc plus de deux, ce qui confirme le vol en bande. Par ailleurs, le juge pénal a déclaré qu’il soupçonne sérieusement que les quatre hommes se connaissaient auparavant étant donné qu’ils viennent tous du même village de Roumanie. /afa

Partager
Link
Météo