Le fonctionnement de l’APEA irrite les maires taignons

L'Association des Maires des Franches-Montagnes a écrit au Gouvernement jurassien pour lui faire part de son mécontentement face au fonctionnement de l'APEA Zoom sur « L'Association des Maires des Franches-Montagnes a écrit au Gouvernement jurassien pour lui faire part de son mécontentement face au fonctionnement de l'APEA » (touche ESC pour fermer)
L'Association des Maires des Franches-Montagnes a écrit au Gouvernement jurassien pour lui faire part de son mécontentement face au fonctionnement de l'APEA

Les maires des Franches-Montagnes ne sont pas satisfaits de la manière de fonctionner de l’APEA, l’Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte, le service qui a remplacé les tutelles. L’Association des Maires des Franches-Montagnes vient d’envoyer un courrier au Gouvernement jurassien. Les élus déplorent surtout le fait que le service refuse de donner des informations sur un dossier lorsqu’une commune dénonce un cas.

Il y a un peu plus d’un an, le responsable de l’APEA avait participé à une assemblée des maires taignons qui souhaitaient déjà lui faire part de leur mécontentement. Mais, selon les élus, aucun changement n’a été effectué depuis. C’est pour cette raison qu’ils ont décidé de s’adresser directement à l’exécutif cantonal.

La réponse du ministre en charge de l'APEA

Charles Juillard estime que des améliorations sont possibles mais, selon lui, il n’y a pas de dysfonctionnement à l’APEA. Contacté par notre rédaction, le ministre en charge de l’APEA explique qu’il va prendre contact avec l’Association des Maires des Franches-Montagnes afin de préciser les doléances. Charles Juillard souligne qu’il est important que les communes et l’APEA puissent bien collaborer, tout en respectant le cadre législatif qui fixe notamment des règles en matière de protection des données. /sbo

Partager
Link
Météo