« Très, très, très content »

La satisfaction est la première réaction de Damien Chappuis. Le candidat PCSI a été élu maire de Delémont. Au 2e tour des élections de dimanche, il a obtenu 65,3% des suffrages (2'334 voix), et devance de près d’un tiers des voix sa concurrente CS-POP & Verts, Esther Gelso, qui a recueilli 34,7% des suffrages (1'240 voix). Il entrera en fonction le 1er mai.

Peu après l’annonce des résultats, Damien Chappuis a fait part de sa joie d’avoir été élu. Ses premières pensées sont allées à sa concurrente, Esther Gelso, pour cette campagne digne, ainsi qu’à ses électeurs. Il entend bien poursuivre sa bonne collaboration avec la conseillère communale.

Quant à l’écart qui le sépare de la candidate de la gauche, Damien Chappuis se dit de la confiance accordée et estime que les chiffres légitiment sa place à la mairie.

Si le candidat PCSI est élu notamment grâce aux voies venues de la droite, il juge s’être démarqué du rôle de poulain de Pierre Kohler qui lui a souvent été attribué. Il rappelle qu’il a mené sa campagne autour de sa personne, des différentes idées et projets qu’il a pour la ville. C’est en tant que candidat du centre qu’il pense avoir pu rassembler de manière aussi large.

Sa première mission en tant que maire sera de revoir avec le Conseil communal la répartition des dossiers. L’enfance est au cœur de ses priorités, il entend donc faire avancer le dossier des crèches, notamment. /iqu

La réaction de Damien Chappuis

Partager
Link
Météo