Des taches blanches alarmantes sur les poissons

Un poisson atteint par la maladie mortelle Saprolegnia. Zoom sur « Un poisson atteint par la maladie mortelle Saprolegnia. » (touche ESC pour fermer)
Un poisson atteint par la maladie mortelle Saprolegnia.

Une maladie parasitaire décime les ombres et les truites suisses. Il s’agit d’un champignon appelé Saprolegnia. Il provoque des mycoses sur la tête et les nageoires des poissons. Si les animaux peuvent en mourir, le virus n’atteint toutefois pas l’homme. La fédération suisse de Pêche tire la sonnette d’alarme. Elle lance une campagne d’information pour éviter la dissémination du parasite. Les premiers cas avaient été détectés sur le Doubs en 2009 mais le virus s’est propagé et d’autres cours d’eau sont maintenant touchés comme l’Aar ou le Rhin.

Dans la région, le problème faiblit, sans être résolu. Dès 2009-2010, des actions ont été mises en place pour limiter la décimation des salmonidés. L’inspecteur jurassien de la chasse et de la pêche à l’office de l’environnement précise que la pêche aux ombres est interdite sur le Doubs, tant que la situation reste critique. « Une décision prise en accord avec les pêcheurs du canton », précise Christophe Noël. En parallèle, des recommandations ont été émises aux spécialistes pour les sensibiliser à la problématique et qu’ils désinfectent leur matériel. Toutefois, selon Christophe Noël, « il y a un grand nombre d’acteurs sur les cours d’eau : pêcheurs, mais aussi vacanciers et amateurs de canoë. Il est très difficile de tout contrôler ». /lbr

Partager
Link
Météo