Eveline Widmer-Schlumpf devant les entrepreneurs jurassiens

Evelyne Widmer-Schlumpf Zoom sur « Evelyne Widmer-Schlumpf » (touche ESC pour fermer)
La Conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf était de passage à Delémont mercredi soir.

Les politiciens et les entrepreneurs jurassiens se sont déplacés en masse mercredi soir au Centre l’Avenir de Delémont pour écouter Eveline Widmer-Schlumpf. La Conseillère fédérale en charge des Finances a répondu à l’invitation du canton du Jura et de la BCJ pour participer à une conférence-débat intitulée « Réforme de l’imposition des entreprises : les collectivités publiques et les milieux économiques au-devant de profondes mutations ». Au nom de la Confédération, Eveline Widmer-Schlumpf a donc présenté la réforme de l’imposition des entreprises III, destinée à abolir les statuts fiscaux spéciaux et à améliorer la compétitivité. Une réforme qui doit entrer en vigueur en 2018.

Pas d’augmentation d’impôts en vue pour les personnes physiques

Charles Juillard a pour sa part présenté les enjeux pour le canton du Jura. Comme les entreprises verront le taux d’imposition sur le bénéfice baisser, le ministre des Finances a évoqué un manque à gagner pour l’Etat jurassien qui pourrait atteindre 20 millions de francs. Charles Juillard estime que la « RIE III » va coûter de l’argent au canton et aux collectivités. Il n’est pourtant pas question d’augmenter les impôts des personnes physiques pour compenser les pertes. Le ministre a remis en avant le programme d’économies OPTI-MA comme mesure d’anticipation.

Au terme de cette rencontre, Eveline Widmer-Schlumpf a accordé un entretien à RFJ. Pour la Conseillère fédérale, il est important d’aller présenter la réforme dans les cantons. /rch

Eveline Widmer-Schlumpf

Partager
Link
Météo