La BCJ ne passera pas à la caisse en parallèle d’OPTI-MA

Pas de changement de régime pour la BCJ. Le groupe CS-POP et Verts du Parlement jurassien avait déposé deux motions qui demandaient à la Banque cantonale du Jura de participer à l’effort d’économies en lien avec le programme OPTI-MA. Au final, aucune n’a abouti.

A l’heure actuelle, la banque verse au canton un montant compris entre 0,6 et 1% de ses fonds propres exigibles, chaque année. Le député Christophe Schaffter demandait premièrement que le taux maximal de 1% soit appliqué pour 2014. Selon lui, cela aurait représenté 340'000 francs de plus par rapport au taux arrêté depuis plusieurs années, soit 0,67%. Ce texte a été refusé mercredi après-midi par 32 voix contre 23 et 3 abstentions.

La deuxième motion de Christophe Schaffter proposait de modifier le système de calcul en se basant sur les fonds propres disponibles et sur le bénéfice de la banque, plutôt que sur ses fonds propres exigibles. Le député a finalement décidé de retirer son texte. /sbo

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo