Aider les batraciens à traverser la route

Hakim et Pierre, deux membres du Centre nature des Cerlatez, vont relever les seaux à batraciens tous les matins Zoom sur « Hakim et Pierre, deux membres du Centre nature des Cerlatez, vont relever les seaux à batraciens tous les matins » (touche ESC pour fermer)
Hakim et Pierre, deux membres du Centre nature des Cerlatez, vont relever les seaux à batraciens tous les matins

Depuis plusieurs semaines, le Centre nature des Cerlatez et les naturalistes francs-montagnards mènent une opération pour éviter que les batraciens se fassent écraser. Une barrière de bâche d’environ 800 mètres a été installée le long de la route, près de l’Étang de la Gruère. Elle est parsemée de 26 seaux enterrés.

Lors de chaque printemps, les grenouilles, crapauds et autres tritons migrent vers l’étang pour aller s’y reproduire. Le but est qu’ils longent la barrière et tombent dans les seaux. Chaque matin, des membres du Centre nature des Cerlatez ou des naturalistes francs-montagnards vont relever les bidons et les vider de l’autre côté de la route, au bord de l’Étang de la Gruère. Certains jours, plus de 200 batraciens sont ainsi sauvés. /sbo

Partager
Link
Météo