Des études pour dessiner l'hôpital de demain

Pauline de Vos Bolay, présidente du Conseil d'administration de l'HNe et le conseiller d'Etat Laurent Kurth. Zoom sur « Pauline de Vos Bolay, présidente du Conseil d'administration de l'HNe et le conseiller d'Etat Laurent Kurth. » (touche ESC pour fermer)
Pauline de Vos Bolay, présidente du Conseil d'administration de l'HNe et le conseiller d'Etat Laurent Kurth, sont confiants.

Après la crise l’apaisement…

C’est ainsi que Laurent Kurth, conseiller d’Etat en charge de la santé, a annoncé le lancement de deux études visant à dessiner le visage de l’Hôpital neuchâtelois à long terme.

La première porte sur le positionnement à long terme de l’HNe, la seconde sur l’organisation spatiale de l’hôpital de demain. Elles sont chapeautées par Stefan Stefaniak, un consultant spécialisé dans le domaine hospitalier.

 

Positionnement de l’HNe

Le premier projet est porté par l’Hôpital neuchâtelois. Il doit permettre de définir la stratégie institutionnelle pour l’horizon 2022 et s’appuie sur des études déjà réalisées. Le but étant de clarifier la raison d’être d’un hôpital public cantonal non universitaire. Quelle mission offrir et où, tout en prenant en compte le contexte hospitalier actuel en constante évolution et ouvert à la concurrence.

La question de l’aspect multisites, qui coûte plus cher et qui nécessite plus de personnel alors qu’il est difficile de recruter, doit aussi faire l’objet d’une analyse.

Pour clarifier la raison d’être de l’HNe, il faudra aussi prendre en compte le profil des patients de demain. L’activité médicale ne doit pas uniquement se focaliser sur les interventions chirurgicales. Avec le vieillissement de la population, l’HNe doit compter avec des patients atteints de multiples maladies et fortement médicamentés.

Cette réflexion sur l’hôpital de demain se fait en collaboration avec une septantaine de cadres de l’HNe. Huit groupes de travail ont été constitués. Les résultats seront connus dans le courant de cet été. Ils permettront de mener à bien la seconde étude.

 

La réorganisation spatiale

Le Conseil d’Etat et le Conseil d’administration de l’HNe partent sur la base de trois variantes pour l’organisation spatiale de l’hôpital :

  1. Un site unique qui regroupe l’ensemble des missions

  2. Un site de soins aigus à Neuchâtel ou à La Chaux-de-Fonds et un site de réadaptation à Neuchâtel ou à La Chaux-de-Fonds

  3. Deux sites urbains aux fonctions comparables qui fournissent des prestations de médecine interne, de réadaptation et de gériatrie avec un regroupement des autres missions de soins aigus (centre femmse-mères-enfants, chirurgie, etc) sur l’un de ces deux sites.

Ces variantes seront analysées en prenant en compte la taille critique que l’HNe doit avoir pour être concurrentiel et assurer la qualité des soins, son accessibilité pour les patients et les visiteurs, l’impact des infrastructures hospitalière sur l’environnement et la situation financière de l’institution.

Quelle que soit la variante choisie, il y aura une porte d’entrée à l’HNe (un Centres de diagnostic et de traitement ou une policlinique) sur le Littoral, dans les Montagnes et au Val-de-Travers. En revanche, il est quasiment clair qu’il n’y aura plus sept sites.

Les résultats de ces analyses seront connus au printemps 2016.

 

Conseil d’Etat et HNe confiants

Pour le gouvernement neuchâtelois et le Conseil d’administration, cette nouvelle tentative de dessiner l’hôpital de demain est la bonne. D’abord parce que les professionnels de la santé sont consultés, notamment les cadres de l’HNe mais aussi le Centre neuchâtelois de psychiatrie et d’autres partenaires du système de santé. Ensuite parce que les réflexions autour du volet politique et du volet institutionnel sont menées conjointement.

Dans un premier temps, et étant donné que le projet est de la compétence du Conseil d’Etat, ni la Commission de santé du Grand Conseil ni les autorités des différentes communes du canton ne seront consultées. Elles seront en revanche informées de l’évolution des discussions. /sma

Partager
Link
Météo