Interdire la vente de glyphosate

« Le glyphosate est beaucoup trop toxique. Sa vente doit être interdite dans le Jura », s’exclame Erica Hennequin. La députée Verte a déposé une motion en ce sens lors de la dernière séance du Parlement jurassien. L’élue s’inquiète des effets de ce pesticide sur la santé de la population jurassienne. « Le glyphosate est le principe actif du désherbant le plus répandu dans le monde, le Roundup du géant américain Monsanto », précise la citoyenne de Courgenay.

Produit cancérogène

L’Organisation mondiale de la santé a classé le glyphosate parmi les pesticides « cancérogènes probables pour l’homme » le 20 mars dernier. « Étant donné que ce pesticide est utilisé dans de nombreux produits dans l’agriculture et également pour certains usages domestique, il faut à tout prix en informer les Jurassiens », constate Erica Hennequin.

La députée Verte demande ainsi au Gouvernement jurassien de lancer une campagne d’information d’envergure. Elle souhaite aussi que l’Exécutif cantonal veille à ce que les services étatiques et para-étatiques renoncent totalement à l’utilisation de glyphosate. « Je demande par ailleurs que les autorités s’assurent que les jardineries et grandes surfaces retirent immédiatement ces produits toxiques de leurs rayons », explique Erica Hennequin. Finalement, la députée jurassienne prie le Gouvernement de déposer une demande d’interdiction d’usage sur le territoire suisse auprès des autorités fédérales compétentes. /afa

Partager
Link
Météo