Quid de Jurassica ?

Des craintes et des incertitudes sur Jurassica. Lors de la dernière séance du Parlement, le député Yves Gigon a déposé une interpellation sur ce projet de valorisation des découvertes paléontologiques. Le PDC de Courgenay émet des doutes sur la viabilité de ce dossier, alors que le législatif cantonal devrait se prononcer à nouveau sur un crédit de 9 millions de francs dans les mois à venir. Selon lui, la recherche de fonds privés est au point mort. Il relève qu’il n’y a aucune garantie financière. Le canton a déjà injecté près de 7 millions de francs mais pour le moment aucun concept n’est défini.

Le démocrate-chrétien soulève aussi le manque d’attrait des différents pavillons de Jurassica. En 2014, sur les 25'000 visiteurs enregistrés, le jardin botanique a attiré les 2/3 tiers de ces personnes, alors que l’institution existait bien avant. Yves Gigon n’est pas non plus convaincu du projet de musée, qu’il considère comme trop élitiste. D’ailleurs, sa localisation fait toujours débat.

L’habitant de Courgenay pose également la question du financement de deux postes d’enseignants en paléontologie en cette période difficile pour les caisses de l’Etat. Il soumet également l’idée de délocaliser le centre de gestion des collections de l’A16 afin de limiter les coûts.

 

Patience avant la réponse

 

La ministre de la culture Elisabeth Baume-Schneider n’a pas souhaité se prononcer pour le moment sur cette interpellation. Elle réserve sa réponse pour la prochaine séance du Parlement à la fin du mois. /ncp

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo