La Clinique le Noirmont ajoute une corde à son arc

La Clinique le Noirmont, qui tenait son assemblée générale vendredi matin, continue de diversifier ses activités. Actuellement, elle propose de la réadaptation cardiovasculaire et psychosomatique, ce deuxième axe prenant d’ailleurs de plus en plus d’importance. À partir de cet été, l’établissement franc-montagnard accueillera un nouveau type de patients pour de la réadaptation musculosquelettique. Cette dernière concerne des personnes qui ont subi des opérations des membres, notamment du genou ou de la hanche. Selon le directeur de la Clinique le Noirmont, Martin Zuber, cette diversification est indispensable pour la pérennité de l’établissement.

2014, une année très satisfaisante

Le nombre de patients a augmenté de 8% en 2014 par rapport à 2013. Au total, 1’124 personnes ont séjourné sur les hauteurs du Noirmont l’année dernière. Le chiffre d’affaires affiche également un niveau record et le bénéfice se monte à presque 200'000 francs alors que la Clinique est une société à but non-lucratif. Selon le directeur, cet excellent résultat est très positif et va permettre de réaliser les projets en cours.

L’aile est bientôt réaménagée

La première partie des travaux de l’aile est du bâtiment de la clinique touche à sa fin. Une infirmerie et des chambres adaptées pour les patients qui demandent une plus grande surveillance médicale y ont notamment été installées. Cela répond à une tendance de plus en plus marquée selon laquelle les patients arrivent de plus en plus tôt après une opération du cœur à la Clinique le Noirmont. Ils sont également en moyenne de plus en plus âgés.

L’assemblée générale de vendredi matin a approuvé les comptes 2014 et élue Anne-Geneviève Bütikofer, actuelle secrétaire générale de la FMH, au sein du Conseil d’administration. /sbo

Partager
Link
Météo