Vers la fermeture de l’école d’Epauvillers ?

Entre école et transports publics, il faut choisir. Les pétitionnaires d’Epauvillers préfèrent maintenir les classes. Suite à la présentation par la commune du nouveau projet d’amélioration des bus à Clos du Doubs, des citoyens se mobilisent. La contrepartie à l’augmentation de la cadence des Cars postaux liée aux liaisons ferroviaires est la fermeture de la classe du village, faute de pouvoir ramener les élèves de St-Ursanne chez eux aux heures de midi. La volonté est donc de regrouper tous les élèves sur un seul site à St-Ursanne.

Lors de la séance d’information, début mai, plusieurs parents ont eu l’impression d’être mis devant le fait accompli. Six d’entre eux ont ainsi décidé de lancer une pétition qui doit parvenir vendredi à tous les ménages de Clos du Doubs notamment. Stéphanie Riat, qui habite à Montenol, est l’une des personnes à l'origine du texte. Selon elle, la conservation d’un site scolaire hors de St-Ursanne est inscrite dans la convention de fusion de la commune. Par ailleurs, les effectifs actuels justifient le maintien du complexe. Elle indique que deux tiers des élèves qui vont actuellement à l’école à St-Ursanne n’habitent pas le village.

Condition sine qua non

De leur côté, les autorités communales devraient prendre une décision définitive début juin. Si elle implique la fermeture de l’école d’Epauvillers, la suppression interviendra à la rentrée 2016-2017. Une classe de 5 et 6e Harmos est concernée. Selon l’exécutif, la condition à l’acceptation du projet par l’Office fédéral des transports est donc la prise en charge des transports scolaires par les transports publics afin d’assurer le financement de l’augmentation de l’offre. Nicolas Maître, conseiller communal en charge du dossier, n’a pas souhaité s’exprimer sur la pétition qui est lancée. Le texte est à signer jusqu’au 25 mai. /jsr

Partager
Link
Météo