La variation comme fil rouge

Piano à Saint-Ursanne s’apprête à vivre une nouvelle édition riche en émotions. Les détails du programme ont été présentés mardi matin à la presse. Ce douzième festival se déroulera, comme d’habitude, dans le cloître de la Collégiale du 2 au 12 août. En quelques chiffres, Piano à Saint-Ursanne propose 13 concerts avec une trentaine d’artistes, dont 18 pianistes, qui vont interpréter les musiques de 28 compositeurs. Quelques têtes d'affiche peuvent être relevées comme Nelson Goerner, Alexei Volodin ou encore Lorenzo Soulès. La manifestation offre aussi une carte blanche à la présidente de la Confédération le vendredi 7 août. Simonetta Sommaruga a défini sa programmation qui sera dévoilée ultérieurement. Le festival a atteint aujourd’hui un rythme de croisière avec une quarantaine de bénévoles pour un budget de 428'000 francs.

Le thème de Piano à Saint-Ursanne s’intitule « Autour de la variation ». En musique, les compositeurs, comme Bach, Beethoven, Mozart et tant d’autres, font alors varier la mélodie de leurs oeuvres. Mais la variation s’inscrit également dans le panel de pianistes qui ont rendez-vous au bord du Doubs, du jeune talent au musicien confirmé. Enfin, la variation se traduit aussi dans les différentes configurations des formations : musique de chambre, piano à quatre mains, trio ou encore quatuor. /ncp

Partager
Link
Météo