#bepog pour valoriser les métiers techniques

Pierre-Yves Kohler, directeur général de la société FAJI SA Zoom sur « Pierre-Yves Kohler, directeur général de la société FAJI SA » (touche ESC pour fermer)
Pierre-Yves Kohler, directeur général de la société FAJI SA

Valmetech surfe sur les réseaux sociaux. Le projet de politique régionale de l’Arc jurassien, qui a pour objectif de valoriser les métiers techniques, lance #bepog, une contraction de l’anglais « be part of the game ». Cette marque romande, conçue par FAJI SA, société organisatrice du SIAMS, a été présentée mardi matin au Noirmont au sein de l’entreprise Detech. Ce projet de communication est soutenu par les cantons du Jura, de Neuchâtel, de Berne et de Vaud. Les différentes mesures mises en place sont destinées principalement aux jeunes garçons et jeunes filles mais aussi aux parents, professeurs ou encore aux centres d’orientation.

Un projet qui se décline en deux axes

Le concept #bepog doit permettre de répondre au manque de relève qualifiée dans les métiers techniques. Pierre-Yves Kohler, directeur général de la société FAJI SA, précise « qu’il y a une dizaine d’années, 40% de la main-d’œuvre était occupée dans l’industrie, un chiffre qui est descendu à 25% aujourd’hui. Il est dès lors plus possible de renouveler certains postes ».

Dans un premier temps, un catalogue de mesures de valorisation et de promotion des métiers techniques sur l’Arc jurassien a été établi. Dans un deuxième temps, une campagne de communication va débuter mi-septembre. Pierre-Yves Kohler souligne « qu’il s’agit de mettre en place une communauté virtuelle par l’intermédiaire des réseaux sociaux en direction des jeunes et potentiellement intéressés par ces formations. Pour ce faire, nous allons mettre en place un social manager qui va gérer l’ensemble des communications virtuelles. Il y aura également de la communication classique via des affiches pour toucher un maximum de monde ».

Cette action est prévue sur les trois prochaines années avec pour finalité l’augmentation du nombre de jeunes prêts à entreprendre une formation dans les métiers techniques. /jpp

Partager
Link
Météo