Il faut redonner une dimension sociale au métier d'agriculteur

La lourdeur du travail administratif met en danger la santé de plusieurs agriculteurs. Ils ont de plus en plus de fiches à remplir, de comptes à rendre, et cela pèse dans la gestion d’une exploitation agricole. Le directeur de la chambre jurassienne d’agriculture souhaite redonner la dimension sociale au métier de paysan, en rappelant que derrière leur carapace parfois robuste, les agriculteurs restent des êtres humains émotifs. Michel Darbellay a publié une tribune cette semaine pour rendre les citoyens attentifs à cette réalité. Il était invité dans La Matinale pour évoquer cette situation jeudi. Interview ci-dessous. /clo

Partager
Link
Météo