La vie en camp de concentration racontée par Noëlla Rouget

Noëlla Rouget Zoom sur « Noëlla Rouget » (touche ESC pour fermer)
Noëlla Rouget était au collège de Delémont jeudi.

Elle a voulu résister au régime nazi, elle a été déportée dans le camp de Ravensbrück. Âgée de 95 ans, Noëlla Rouget donnait une conférence et un témoignage à Delémont jeudi, notamment face aux élèves du collège de la capitale. Cette femme, qui a échappé par deux fois aux chambres à gaz, raconte ce qu’elle a vécu, et comment elle s’est reconstruite. En avril 1945, elle a 26 ans, ne pèse que 32 kilos et est atteinte d’une tuberculose qu’elle vient soigner en Suisse.

A 95 ans, elle témoigne encore et ne veut pas arrêter de parler de ce vécu. Deux années de prison sous le régime nazi marquent une vie pour toujours. Mais le besoin de transmettre est plus fort ! Pourtant, on ne guéri probablement pas de toutes ses blessures. /jmp

Une interview intégrale, dans laquelle Noëlla Rouget parlera de ses années de résistance, de sa vie au camp et de sa reconstruction est à découvrir mardi dès 8h40 dans Format A3 sur RFJ.

Partager
Link
Météo