Bouleversement des transports publics jurassiens

D’importants changements en vue pour les transports publics jurassiens. Les horaires seront modifiés de manière conséquente dès le 13 décembre dans toute la Suisse, mais aussi dans notre canton. Il s’agit des plus grandes modifications depuis Rail 2000 en décembre 2004. Ces bouleversements sont provoqués par le nouvel horaire des trains grandes lignes entre Bienne et le bassin lémanique et l’adaptation nécessaire dans le Jura pour maintenir les correspondances.

Pour atteindre ce résultat, l’offre ferroviaire jurassienne devrait s’accroître de 15 % et l’offre de bus de 35 %. Pour construire le nouvel horaire, il faut tenir compte des contraintes de correspondances, des nécessités de la clientèle y compris les besoins des écoles, des capacités de l’infrastructure et évidemment des limites financières.

Les modifications les plus marquantes sont les suivantes :

  • Le train RE Delle-Porrentruy-Delémont-Bienne est avancé d’une dizaine de minutes pour assurer la correspondance à Bienne avec l’ICN pour Lausanne ;
  • Ceci rend possible des déplacements toutes les 1/2h entre le Jura et Neuchâtel/Yverdon, toutefois avec changement systématique à Bienne (aujourd’hui, relation une fois par heure mais sans changement) ;
  • Cet ajustement engendre à Delémont un battement supplémentaire de correspondance de 8 minutes entre le RE et l’ICN pour les relations entre le Jura et Bâle. L’autre relation S3 Porrentruy-Bâle demeure quasiment inchangée ;
  • Le train RE desservira désormais également St-Ursanne et Glovelier, offrant ainsi la cadence ½ heure pour ces localités tant vers Delémont que vers Porrentruy.
  • Par contre, pour pouvoir s’arrêter à Courfaivre et Courtételle, une gare de croisement est nécessaire à Bassecourt. Sa mise en service est prévue en décembre 2018. Dans l’intervalle, des bus de substitution devront assurer temporairement le rabattement sur les correspondances ferroviaires à Delémont et à Bassecourt ;
  • La circulation du train RE Bienne-Delémont-Porrentruy-Delle sera étendue en soirée également.
  •  Entre Delémont et Porrentruy, le cadencement des deux trains RE et S3 sera amélioré : ils circuleront à intervalles plus réguliers, s’approchant de 30 minutes. Ceci modifie la structure de tous les nœuds de correspondance entre Delémont et Porrentruy. En conséquence, des ajustements et compléments d’offre à la demi-heure sont nécessaires sur l’ensemble des lignes de bus en rabattement sur ces gares ainsi que sur les lignes ferroviaires CJ.
  • Concernant les dessertes par bus, des compléments sont particulièrement nécessaires sur les lignes dont la cadence horaire actuelle permet d’assurer les correspondances ferroviaires. En effet, toutes les gares entre Delémont et Porrentruy seront désormais desservies par des trains à trois ou quatre moments dans l’heure, en comptant les deux sens, au lieu de deux actuellement. La priorité est donc de garantir autant que possible les fonctionnalités actuelles, en priorité aux heures de pointe. C’est notamment le cas pour les lignes rattachées aux gares de Porrentruy, St-Ursanne, Glovelier et Bassecourt. Nombre de lignes voient ainsi leurs prestations passer, au moins aux heures de pointes, de la cadence horaire à la fréquence de deux bus par heure. Dans l’agglomération de Delémont, les fréquences de deux voire trois bus par heure ont progressivement déjà été introduites depuis 2009 pour répondre à la configuration du nœud de Delémont. Des compléments sont envisagés pour assurer des capacités complémentaires aux heures de pointe comme dans le Val Terbi.

Des contraintes extérieures majeures dans le nœud de Lausanne et la ligne du pied du Jura ont imposé les changements vécus dans le canton du Jura. La question de la durée du changement systématique à Bienne pour les trains circulant sur l’axe Bâle-Delémont-Bienne, ainsi que les autres aspects sur le futur de cette ligne, fait l’objet actuellement d’examens techniques et politiques entre les cantons concernés, les CFF et la Confédération. Il est attendu des résultats à ce sujet au courant de l’automne 2015.

L’horaire 2016 est encore en cours d’élaboration. Des ajustements sont encore possibles durant l’été en fonction du cadre technique mais aussi des résultats des négociations financières en particulier avec la Confédération, les CFF, les CJ et Car Postal. Les horaires définitifs seront disponibles en ligne dès le 21 octobre 2015. Le premier jour de vente de l'indicateur officiel est d’ores et déjà fixé au 21 novembre 2015 et le nouvel horaire entrera en vigueur le dimanche 13 décembre 2015. /comm+afa

Partager
Link

Galerie photos liée

17.07.2014
Météo