Tournus « cassé » pour la fonction de procureur général

Le procureur général du canton du Jura va pouvoir travailler à l’avenir sur une plus longue période. Le Parlement jurassien a accepté mercredi par 47 voix contre 17 et 1 abstention une motion du député UDC Damien Lachat. Le texte demande l’institution d’une « vraie » fonction de procureur général. Aujourd’hui, ce poste est occupé chaque année par une personne différente. Les procureurs jurassiens procèdent en effet par un tournus annuel pour tenir la fonction.

En acceptant la motion des démocrates du centre, le législatif cantonal demande donc au Gouvernement de modifier la loi pour permettre l’instauration d’un poste de procureur général « fixe ». Une période de cinq ans a été évoquée par le ministre de la Justice Charles Juillard. L’objectif est notamment de permettre une amélioration de la lisibilité du Ministère public. Il s’agit également de dégager le temps nécessaire pour occuper cette fonction, sans se préoccuper chaque année du passage de témoin. La planification des ressources doit ainsi être simplifiée.

A noter encore qu’un poste de procureur général « fixe » doit permettre de mener une politique criminelle plus stable sur le long terme. /rch

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo