Une assemblée sans remous pour l’AJC

Les membres de l’Association jurassienne des communes se sont retrouvés mercredi soir au Café de la Poste à Glovelier pour leur seconde assemblée de l’année. Une quarantaine de maires et de représentants des communes de la région se sont notamment entretenus des finances de l’AJC. Ils ont également assisté à une présentation de la réorganisation de la police jurassienne du commandant Damien Rérat. Enfin, le ministre des finances, Charles Juillard, a exposé les arguments du Gouvernement contre l'initiative sur l’imposition à la source des travailleurs frontaliers et pour le contre-projet du Parlement soumis au peuple le 14 juin.

La séance a débuté par la nomination au comité de Damien Chappuis. Le maire de Delémont remplace ainsi son prédécesseur Pierre Kohler.

Les maires et représentants des communes ont accepté un crédit de 20'000 francs pour réaliser un travail d’évaluation des fonctions des communes sur le modèle de ce qui a été fait pour le personnel de l’État. Ils veulent ainsi profiter des outils mis en place par le canton pour réaliser ce travail.

Comptes et budget acceptés

Les comptes 2014 de l'association ont été présentés avec un déficit de 2’625 francs. Ils ont été validés sans opposition. Le budget pour cette année change peu : 3'000 francs ont notamment été ajoutés pour faire campagne contre la votation sur l’imposition à la source des travailleurs frontaliers. Le budget 2015 prévoit un bénéfice de 16'170 francs. Il a été approuvé par l’assemblée.

La nouvelle police se présente

Le chef de la police cantonale a exposé la réorganisation de son service. Le projet, validé par le Parlement jurassien en février, entrera en vigueur en fin d’année. Le nouvel organigramme se veut « proche du terrain », a insisté Damien Rérat. C’est la grande nouveauté justement : une police de proximité sera mise en place dans le district de Delémont et pour l’Ajoie et les Franches-Montagnes. Ces deux sections auront chacune un responsable. Un agent dirigera également, à terme, six hommes sur les Franches-Montagnes. La nouvelle organisation ne va pas sans un « coup de sac » à l’interne : au lieu de cinq unités actuellement, la police cantonale n’en comptera plus que quatre. Tous les postes, c’est-à-dire 142 places, seront mis au concours la semaine prochaine, hormis ceux de l’État-major et des secrétaires. Le ministre de la police, Charles Juillard, précise que la priorité ira aux agents actuels et que la grande majorité des postes seront redistribués à l’interne.

Pour un « non » à l’imposition à la source des travailleurs frontaliers

L’AJC apporte son soutien au comité opposé à l'initiative populaire « Pour l’imposition à la source des travailleurs frontaliers » de l’UDC. Les maires et représentants des communes présents se sont prononcés à l’unanimité et une abstention contre l’initiative lors d’un vote indicatif. Charles Juillard a présenté des chiffres provenant d’une étude commandée à l’université de Genève. Selon le ministre des finances, les communes seraient les grandes perdantes si un « oui » sortait des urnes. Elles perdraient 13,6 millions de francs par année. Le comité a demandé aux membres de se mobiliser pour éviter un tel résultat et propose par ailleurs de voter pour le contre-projet du Parlement. /lbr

Partager
Link
Météo