Une première pour le PLRJ

Yann Rufer Zoom sur « Yann Rufer » (touche ESC pour fermer)
L'initiative a été présentée par le président du PLRJ, Yann Rufer.

Le Parti libéral-radical jurassien lance une initiative populaire cantonale. Le PLRJ souhaite limiter l’augmentation du personnel de l’Etat jurassien aux moyens financiers disponibles. Les libéraux-radicaux ont décidé mercredi soir lors de leur assemblée générale à Bassecourt de porter un texte en ce sens. Le vote s’est effectué à l’unanimité moins une abstention. C’est la première fois de son histoire que le PLRJ lance une initiative populaire cantonale. Le texte sera rédigé en termes généraux, de manière à ouvrir le débat et à offrir au Gouvernement jurassien l’occasion de faire des propositions.

Une initiative, plusieurs objectifs

Avec son initiative, le PLRJ veut  éviter à l’avenir des exercices douloureux d’économies comme le programme OPTI-MA qui s’est traduit par des réductions de postes. Le texte permettrait, selon le parti, de geler temporairement l’augmentation du personnel de l’Etat tout en garantissant la sécurité de l’emploi et la progression salariale. L’initiative vise également à respecter l’article 3 de la loi sur les finances cantonales qui stipule que l’équilibre financier doit être trouvé à moyen terme. Le PLRJ constate, par ailleurs, que le nombre d’EPT (Equivalent Plein Temps) a augmenté de près de 246 unités au sein de l’Etat jurassien entre 1999 et 2014, alors que le déficit cumulé se monte à 47 millions de francs. Le texte devrait être officiellement lancé dans le courant du mois prochain. Le PLRJ devra réunir 2'000 signatures en 12 mois pour faire aboutir son initiative. /fco

Partager
Link
Météo