L’imposition des frontaliers en débat

Romain Schaer (Président de l'UDC Jura, tout à droite), a défendu l'initiative de son parti. Michel Choffat (Député-maire PDC de Basse-Allaine, tout à gauche) militait contre l'initiative et pour le contre-projet. Zoom sur « Romain Schaer (Président de l'UDC Jura, tout à droite), a défendu l'initiative de son parti. Michel Choffat (Député-maire PDC de Basse-Allaine, tout à gauche) militait contre l'initiative et pour le contre-projet. » (touche ESC pour fermer)
Romain Schaer (Président de l'UDC Jura et député suppléant , tout à gauche), a défendu l'initiative de son parti. Michel Choffat (Député-maire PDC de Basse-Allaine, tout à droite) militait contre le texte de l'UDC et pour le contre-projet.

Les Jurassiens devront se prononcer le 14 juin en votation sur la manière de taxer les travailleurs frontaliers. Le peuple est appelé à se prononcer sur deux textes. Le premier – une initiative populaire de l’UDC – demande la mise en place d’une imposition à la source. Le second – un contre-projet du Parlement - laisse la possibilité au Gouvernement de réexaminer et d’éventuellement renégocier le taux de rétrocession de 4,5% payé par la France.

RFJ a organisé un débat sur le sujet avec le président de l’UDC Jura et député suppléant Romain Schaer, favorable à l’initiative, et le député-maire PDC de Basse-Allaine Michel Choffat qui milite pour le contre-projet. Le débat est animé par Léandre Berret et François Comte.

Le débat en intégralité

Partager
Link
Météo