Pas de parapluie pour Jura Tourisme

La météo a été l’ennemi principal de Jura Tourisme l’année passée. L’institution a présenté mercredi son rapport d’exercice en préambule à son assemblée générale annuelle. Les comptes bouclent sur un léger déficit de 6'250 francs pour 2014. Les nuitées dans le Jura ont également diminué de 3,25%.

Rien d’alarmant selon le président de Jura Tourisme, « les mauvaises conditions climatiques estivales ont pénalisé le tourisme de la région ». Les campings ont été les plus grandes victimes du temps. Pierre Boillat précise que sur les 13'300 nuitées en moins par rapport à 2013 dans le Jura, les campings ont subi une baisse de 10'670 nuitées. « L’année écoulée représente tout de même le 5e meilleur exercice depuis 2003 », précise Jura Tourisme.

Changement de statuts

À l’ordre du jour de l’AG, deux changements de statuts sont prévus : la durée de législature des membres du comité devrait être augmentée de quatre à cinq ans pour se calquer sur l’agenda politique (c’est le gouvernement qui nomme les représentants de l’État au sein du comité). Jura Tourisme souhaite également consolider la présence touristique au sein du comité. Pour cela, il veut supprimer le siège attribué à Pro Jura pour le laisser libre à d’autres acteurs touristiques. Au final, outre trois représentants de l’État et quatre représentants des communes, tous les autres sièges (huit au total) vont donc être octroyés à des prestataires touristiques. /lbr

Partager
Link
Météo