Le PDC Jura se met en ordre de marche

Le PDC Jura sort du bois en vue des élections cantonales et fédérales du 18 octobre prochain. La présidence du parti a levé le voile mercredi soir sur le nom des candidats qu'elle propose de lancer dans la course. Le congrès aura le dernier mot le 19 juin prochain.

Pour le Gouvernement jurassien, le directoire démocrate-chrétien va engager comme attendu une liste à cinq. Aux côtés du ministre sortant Charles Juillard figurent le président du parti Martial Courtet, la vice-présidente Françoise Chaignat, puis les députés Gabriel Willemin et Eric Dobler. Candidat à la candidature, l'Ajoulot Yves Gigon a choisi de ne pas se retirer. La base du PDC Jura décidera donc d'intégrer ou non le député ajoulot au profit d'un autre candidat.

Chambres: comme attendu

S'agissant des élections fédérales, la présidence du PDC Jura propose, comme déjà signalé, le ticket delémontain formé de la sortante Anne Seydoux et de l'ancien maire Pierre Kohler au Conseil des Etats. Autre Delémontain candidat à la candidature, André Burri s'est retiré.

Au Conseil national, le sortant Jean-Paul Gschwind sera en course avec Karine Marti, la Cheffe de l'Office des véhicules. Le PDC joue aussi la carte de la jeunesse pour la Chambre du peuple. Jessica Wiser et Anaïs Girardin forment un tandem de candidates JDC.

Pour faire ses propositions, le directoire du PDC Jura a voulu tenir compte de trois paramètres: des listes fortes, une représentation des sexes et une représentation équitable des trois districts jurassiens.

A noter encore que le parti devra trouver un président ad intérim pour remplacer Martial Courtet, désormais candidat à l'Exécutif cantonal. La désignation se fera lors d'une séance de la présidence ce jeudi. /rch + comm

Partager
Link
Météo