Des chiffres noirs pour Haute-Sorne

Argent, billets, banque Zoom sur « Argent, billets, banque » (touche ESC pour fermer)
Les comptes 2014 sont positifs pour Haute-Sorne.

Haute-Sorne a terminé sa deuxième année de fonctionnement sur des chiffres noirs. Les comptes 2014 qui ont été présentés vendredi affichent un bénéfice de 497'483 francs. Ils seront soumis mardi au Conseil général. Le budget tablait sur un déficit de 769'550 francs. Le résultat est toutefois moins bon que celui des comptes 2013 qui avaient bouclé sur un bénéfice d’un peu plus de 809'000 francs.

Des variations qui s’expliquent

La différence entre les comptes 2014 et le budget s’expliquent par divers facteurs. Des dépenses qui n’étaient pas d’une nécessité absolue n’ont pas été réalisées et les recettes fiscales se sont avérées supérieures aux prévisions de l’ordre de 430'000 francs. Le montant des impôts des personnes physiques est plus élevé de 151'000 francs alors que celui des personnes morales est inférieur de près de 90'000 francs. La commune de Haute-Sorne a, par ailleurs, bénéficié de plus de 266'000 francs liés aux effets de l’amnistie fiscale.

Des recettes fiscales en baisse

Le montant total des recettes fiscales a atteint 17,43 millions de francs en 2014. Il est ainsi inférieur de 90'000 francs à celui enregistré en 2013. Une baisse qui n’inquiète pas outre mesure le conseiller communal en charge des finances. Pour Etienne Dobler, la diminution est « essentiellement liée à l’imposition des personnes morales » mais l’élu reste confiant. Etienne Dobler espère que cette baisse pourra être compensée à l’avenir « grâce aux entreprises qui s’installeront dans la future zone d’activités de Glovelier ». « Si les promesses d’implantation se concrétisent, il sera possible d’inverser cette tendance », indique Etienne Dobler.

Un gros découvert au bilan et une dette importante

La commune de Haute-Sorne conserve, par ailleurs un important découvert au bilan qui se monte à 1,9 million contre 3,4 millions au début 2013. Le Conseil communal indique donc qu’il faudra encore réaliser « plusieurs exercices similaires » à ceux de 2013 et de 2014 pour que les comptes de Haute-Sorne affichent « une fortune nette au bilan ». L’exécutif entend donc rester prudent à l’avenir, d’autant que « la stabilité de la conjoncture économique semble précaire ».

Par ailleurs, la dette de Haute-Sorne reste à un niveau élevé. Elle a baissé de 2 millions entre 2013 et 2014 mais se monte encore à 43,4 millions de francs.

Trois contre une pour les bourgeoisies

La commune mixte de Haute-Sorne gère, enfin, les comptes de quatre bourgeoisies. L’année 2014 a bouclé sur un bénéfice pour trois d’entre elles : Bassecourt, Courfaivre et Soulce. Seule la bourgeoisie de Glovelier présente un déficit. / comm + fco

 

 

Partager
Link
Météo