La fin du téléréseau pour Epauvillers, Seleute et Soubey

Le progrès technique ne profite pas à tout le monde. C’est par ces mots que commence le courrier d’EBL Telecom envoyé fin mai à ses clients d’Epauvillers, Seleute et Soubey. L’offre de programmes va être réduite dès mardi et sera même abandonnée en février. Une information communiquée cette semaine dans le journal « Reflet du Clos du Doubs ». Dès mardi, la septantaine d’abonnés ne recevront plus, par exemple, la chaîne Eurosport. Puis cet automne, ce sera au tour de TF1 et M6. Finalement en février, le téléréseau ne fonctionnera plus dans ces trois villages. Le fournisseur explique que les diffuseurs procèdent à un changement de technologie. EBL considère que le coût de la mise aux normes de ces trois stations serait trop élevé et « ne permettrait pas de fournir des prestations à un prix d’abonnement abordable ». A Epauvillers, il faudrait investir au moins 40'000 francs pour adapter l’infrastructure.

 

Des pistes à Clos du Doubs

La commune de Clos du Doubs se soucie de cette situation. Les autorités demandent aux habitants de ne rien entreprendre individuellement. Des pistes se dessinent, selon Nicolas Maître, conseiller communal en charge du dossier. La fibre optique est envisagée à travers Swisscom, mais son installation semble trop onéreuse. Les autorités se penchent aussi sur la solution du « grand wifi ». Nicolas Maître explique c’est une couverture « de points à points » avec des relais sur le territoire communal, sans pour autant faire de Clos du Doubs « un micro-ondes ». Le Conseil communal se dirige vers une mixité de technologies afin d’offrir des prestations de même qualité pour tous les citoyens. Un sondage a d’ailleurs été envoyé aux habitants hors St-Ursanne pour connaître leurs besoins et dans quelle mesure ils étaient prêts à subventionner l'installation. Les citoyens Clos du Doubs ont rendez-vous le 25 juin, lors de l’assemblée, pour aborder cette problématique.

 

Moins de problème pour Soubey

A Soubey, le maire se montre moins inquiet. Vincent Steulet indique que des premiers contacts avec des fournisseurs portent leur fruit. La fibre optique pourrait être installée dans le village depuis les Enfers. Cette technologie offrirait ainsi une meilleure qualité autant pour la télévision que pour le réseau internet. Les autorités communales invitent la population le 3 juillet pour une séance d’information. /ncp

Partager
Link
Météo