Pierre Kohler attaqué pour escroquerie !

Une plainte pénale pour escroquerie a été déposée jeudi contre Pierre Kohler. C'est un carrossier de la région qui attaque en justice l'ancien maire PDC de Delémont et candidat au Conseil des Etats. Il lui reproche de lui avoir soustrait une somme de 50'000 francs dans une opération de rachat d'actions. Pierre Kohler a affirmé vendredi auprès de son parti n'avoir rien à se reprocher. Il a demandé à être entendu par la présidence du PDC Jura. Une rencontre doit avoir lieu en début de semaine prochaine.

Une entreprise en difficulté

Cette affaire remonterait au début des années 2000. Contacté par nos soins, le carrossier nous a expliqué que son entreprise était en difficulté pour traiter correctement le travail administratif, notamment la facturation et les paiements. Il n'avait pas les moyens d'embaucher un comptable et un employé de commerce pour cela. Pierre Kohler aurait alors proposé ses services au carrossier qu'il connaissait bien pour l'aider. "Il m'a demandé de lui céder mes actions pour les mettre à son nom, car pour la banque, j'étais un client à risque. Sans soutien financier, ma carrosserie aurait fait faillite. J'ai donc cédé gratuitement toutes mes actions à Pierre Kohler. Il est devenu propriétaire", nous a expliqué le carrossier.

L'homme aurait ensuite continué de travailler durant quatre ans dans l'entreprise, avant d'aller à la banque pour revenir sur cette affaire. "Là, j'ai appris que la banque n'a jamais exigé que mes actions soient cédées à Pierre Kohler. J'ai alors voulu les récupérer et Pierre Kohler m'a demandé 50'000 francs, en me disant qu'elles avaient pris de la valeur. Je lui avais pourtant cédé mes parts gratuitement", nous a déclaré le carrossier. Ce dernier se serait finalement décidé à payer ce montant pour racheter son entreprise. "Pierre Kohler a usé d'une astuce pour m'escroquer. J'ai donc décidé d'attaquer, même dix ans après le début de cette affaire. La prescription est de quinze ans", a conclu le carrossier.

Une affaire politique?

Cette plainte pénale à l'encontre de Pierre Kohler survient le lendemain de l'annonce officielle de sa présence sur la liste du PDC Jura pour les prochaines élections au Conseil des Etats. Alors, rengaine politique? "Non! Je n'en ai rien à faire de la politique. Je n'agis pas pour nuire à sa candidature. J'ai un problème avec Pierre Kohler, je veux le régler", a clamé le carrossier. Le son de cloche est différent du côté du PDC Jura. "Le moment est bien opportun pour quelqu'un qui cherche à nuire au parti", nous a déclaré Raoul Jaeggi, le chargé de communication. Et d'ajouter que la présidence du PDC Jura ne s'exprimera pas sur cette affaire avant d'avoir entendu Pierre Kohler. /rch

Partager
Link
Météo