Votations fédérales: le suspense demeure pour la LRTV

Le sort de la révision de la loi sur la radio-télévision reste ouvert. Le résultat devrait être serré, selon les estimations de gfs.bern. Selon l’institut de sondage, 50,1% des votants diraient "non" à la révision de loi qui prévoit la généralisation du prélèvement de la redevance et 49,9% diraient "oui", avec une marge d'erreur de 3%.

 

A l'exception des Grisons, tous les cantons alémaniques dont les résultats sont connus disent "non", alors que Neuchâtel, le Jura, Genève, Vaud, et Fribourg seraient dans le camp du "oui". Le Valais et le Tessin pourraient se diriger vers un rejet.

 

La modification de la constitution qui doit permettre aux couples risquant de transmettre une maladie génétique de recourir au diagnostic préimplantatoire serait acceptée par 61% des votants, annonce gfs.bern. Cette technique permet de différencier un embryon sain d'un autre atteint d'une anomalie avant son implantation dans l'utérus.

 

L’échec se précise pour les deux initiatives populaires. La "réforme de la fiscalité successorale" vise à remplacer les régimes cantonaux d'imposition des héritages et des dons par un impôt fédéral de 20% pour renflouer les caisses de l'AVS. Selon l'institut, l'objet serait rejeté à 71%.

 

L'initiative sur les bourses de l'Union des étudiant-e-s de Suisse (UNES), qui exigeait une harmonisation nationale du système d'octroi des aides à la formation, serait également refusée à 72%. /ats-gwe

Partager
Link
Météo