Une association pour défendre les intérêts des commerçants jurassiens

« Je vis, j’achète… dans le Jura ! ». L’Association des commerçants et artisans jurassiens se met en place. Elle a pour but de promouvoir et de défendre les intérêts des professionnels de la branche. Dans cette optique, Laurent Lab, commerçant retraité et initiateur du projet, n’entend pas faire de politique. Le président de l’Union des commerçants delémontains (UCD) souhaite simplifier la vie des professionnels et leur donner une visibilité : « Nous ne sommes pas consultés sur des sujets qui nous concernent directement, comme la création du contrat type de travail (CTT). Nous avons besoin de nous faire entendre », précise-t-il. L’association veut être présente quand des événements ou des débats, sujets concernant pour la branche se produisent.

« Vos achats… sont nos emplois ! »

Pour défendre les commerçants, l’association veut se donner une visibilité. Pour cela, une des premières mesures de l’organisation faîtière a été de réaliser des autocollants qui prônent le patriotisme économique. Laurent Lab veut également proposer des services pour les commerçants, comme pour les salaires. Le prochain combat de l’Association des commerçants et artisans jurassiens ? Une ouverture plus flexible et plus concurrentielle des commerces. Laurent Lab veut une réponse politique : « Tout autour du Jura, que ce soit Berne, Bâle, Neuchâtel les commerces disposent d’une plus grande souplesse pour l’ouverture des échoppes. Il faut plus de flexibilité pour élargir les horaires lors notamment de grandes manifestations ou événements », insiste le commerçant retraité./ lbr

Partager
Link
Météo