Une citerne pour l'eau potable à Vicques

citerne, Vicques Zoom sur « citerne, Vicques » (touche ESC pour fermer)
Les citoyens peuvent s'approvisionner en eau potable via une citerne installée jeudi dans le centre du village

Des pesticides ont infiltré l’eau potable de Vicques. Le laboratoire cantonal a informé d’une pollution mercredi et demandé à la population de ne pas consommer l’eau. Il précise que ce type de contamination est rare. Pour le président du Service des eaux du Val Terbi, Yvan Burri, les nuisances ne sont pas dangereuses. « Il est contre-indiqué de boire l’eau, il est par contre tout à fait possible de cuire les aliments, de se laver et de faire la lessive ».

Cause agricole

Selon l’Office de l’environnement, l’épandage de produits chimiques sur une culture de betteraves serait à l’origine de cette situation. Avec les dernières précipitations, les pesticides auraient pénétré dans le sol pour ensuite rejoindre la zone de captage de la source en eau potable.

Des mesures sont entreprises par la commune. Une citerne d’appoint a été installée jeudi soir au centre du village. Elle permet à la population de venir se servir en eau potable jusqu’à ce que la situation soit rétablie. Des analyses sont d’ailleurs en cours. Un retour à la normale pourrait prendre quelques jours. « Il faut attendre que les pesticides se diluent », selon Anne Ceppi, cheffe de service du laboratoire cantonal.

Des conséquences pour les établissements publics

Certaines infrastructures ont dû s’adapter à la situation. Les restaurateurs nous ont indiqué qu’ils ne servaient plus d’eau en carafe. Les pâtes ont également été retirées des menus. La crèche Croq’Lune a quant à elle procédé à l’achat de bouteilles d’eau pour les enfants jeudi matin. /jsr

Partager
Link
Météo