Du dialogue pour que cavaliers et agriculteurs cohabitent mieux

Les maires des Franches-Montagnes ont notamment parlé des pistes pour cavaliers mercredi soir lors de leur assemblée qui se tenait à Montfaucon. Ces chemins balisés sont gérés par l’AREF, l’association pour un réseau équestre aux Franches-Montagnes et environ. Le groupe a été fondé il y a seize ans, sous l’impulsion des maires taignons, afin de redynamiser le tourisme équestre qui battait de l’aile, à la fin des années 1990.

Mercredi soir, des membres de l’association sont venus tirer la sonnette d’alarme. Ils s’inquiètent de voir de plus en plus de fil en travers des chemins balisés pour les cavaliers. Ils craignent de voir le tourisme équestre à nouveau baisser dans les Franches-Montagnes alors que le réseau a été totalement réaménagé et qu’il connaît un beau succès. Les membres de l’AREF ont souligné l’importance d’une bonne collaboration entre les communes, les agriculteurs et les cavaliers pour que chacun puisse pratiquer son activité dans les meilleures conditions.

Forêts et déchets

Les maires des Franches-Montagnes ont également discuté déchets, avec la possibilité d’instaurer une taxe au poids pour les entreprises, en lien avec l’introduction de la taxe au sac dans le district au début de cette année. Enfin, un membre de l’Office de l’environnement était également présent pour discuter de différentes problématiques autour de la forêt. /sbo

Partager
Link
Météo