Une séance pour arrondir les angles autour de l’APEA

Une séance pour discuter des critiques autour de l’APEA, l’autorité de protection de l’enfant et de l’adulte, sera organisée au mois d’août. L’instance qui a remplacé les tutelles en janvier 2013 fait l’objet de différentes critiques, notamment de la part des communes. Les maires des Franches-Montagnes avaient d’ailleurs adressé un courrier en ce sens au Gouvernement jurassien au mois d’avril. Ils se plaignaient notamment de ne pas avoir de retours de la part du service lorsqu’ils dénonçaient des cas.

La rencontre du mois d’août va réunir des représentants des communes et de l’APEA, les chefs des services juridiques et des communes ainsi que le ministre en charge du dossier, Charles Juillard. Pour ce dernier, le but est de définir clairement les reproches et les doléances autour de l’APEA et de voir, dans un second temps, s’il est possible de faire des modifications, sous réserve du cadre législatif. Selon Charles Juillard, il y a surtout beaucoup d’incompréhension sur le rôle que peut et doit jouer l’APEA. /sbo

Partager
Link
Météo