Moins d'allégement d'horaire pour les enseignants

Les enseignants jurassiens participeront aussi aux efforts d’économies du canton du Jura. La mesure n° 103 du programme OPTI-MA a été présentée aux médias jeudi matin. Elle concerne l'allégement de l’horaire des enseignants de 50 ans et plus tous niveaux confondus. « Le but est d’économiser 1'280’000,00 francs par an dès 2017. Pour y parvenir, un nouveau système d’allégement de l’horaire doit être mis en place », explique la ministre de la formation, Élisabeth Baume-Schneider. « Par allégement d’horaire, nous entendons une suppression de leçons à partir d’un certain âge afin de soulager les enseignants face à la pénibilité du métier, tout en maintenant leur salaire », détaille la ministre jurassienne.

Le système actuel

Actuellement, tous les enseignants de 50 ans et plus qui travaillent à temps plein sont déchargés de deux leçons hebdomadaires, tout en conservant leur salaire à 100 %. Pour les enseignants à temps partiel, leur allégement d’horaire se calcule proportionnellement à leur taux d’activité. Et cet allégement ne concerne pas les personnes employées à moins de 25 %.

Le nouveau système

Tout d’abord, un deuxième palier sera intégré. Il y aura une tranche pour les 50 à 59 ans et un autre pour les 60 et plus. Toutes les personnes entre 50 à 59 ans, peu importe le taux d’activité, auront droit à une décharge proportionnelle à leur taux de travail. Sachant que la décharge sera d’une leçon pour un 100 %, contre deux actuellement.

Dès 60 ans, il y aura une distinction entre les personnes travaillant entre 90 à 100 % et celles employées à moins de 90 %. Pour les premières, elles auront droit à un allégement de deux leçons par semaine, soit exactement comme actuellement. Pour les autres, elles auront droit à un quart de leçon en moins qu’auparavant.

« Finalement, les enseignants devront travailler plus pour le même salaire, sauf une catégorie qui conservera la situation en vigueur depuis 2009 : les 60 ans et plus qui travaillent entre 90 % et 100 % », indique Élisabeth Baume-Schneider.

Entrée en vigueur en août 2016

L’idée de départ était de l’introduire dès la rentrée de cette année. Mais au vu du temps consacré à étudier différents modèles, il a ensuite été reporté à février 2016. Au final, pour ne pas trop perturber l’organisation scolaire et péjorer la situation des élèves, ce nouveau système sera appliqué à partir de la rentrée scolaire d’août 2016.

Le SEJ conteste la manière

Le syndicat des enseignants jurassiens (SEJ) est conscient que les enseignants doivent, eux aussi, participer aux efforts d'économie du canton. Le SEJ conteste toutefois la manière dont tout cela a été mis en place. « Il y a six ans, lors de l’introduction de l’allégement d’horaire pour raison d’âge actuel, nous avions pu négocier avec le Gouvernement jurassien », explique Rémy Meury, secrétaire général du SEJ. « La même proposition avait déjà été proposée, mais nous avions eu le temps de réfléchir à des alternatives, qui avaient été proposées et l’une d’entre elles avait d’ailleurs été acceptée par le Parlement jurassien », précise Rémy Meury. /afa

Partager
Link
Météo