Plus de kiosque à la gare de Porrentruy

Près de 300 clients par jour devront trouver un nouveau lieu pour acheter le journal. Le kiosque de la gare de Porrentruy va fermer définitivement ses portes fin octobre. Quatre personnes perdront ainsi leur travail. La gérante a appris la nouvelle mercredi. Cette décision de la société Naville fait suite à l’annonce de réaménagement des locaux par les CFF. Le Journal officiel de cette semaine fait état de ce projet qui prévoit la mise en place d’un troisième guichet et d’un bancomat sur les 70m2 du kiosque. De plus, l’agence de voyages sera également supprimée.

 

Un espace trop petit

L’ex régie fédérale a proposé un autre local mais de 16m2. « Trop petit » a répondu la gérante qui aurait repris le fonds de commerce en tant qu’indépendante. La société Naville qui exploite le kiosque Relay s’était retirée du projet faute de rentabilité, mais cédait son exclusivité à Nathalie Biedermann. La gérante souhaitait poursuivre son activité car elle aime son travail et ses clients et estime « inconcevable une gare sans kiosque ». Son but n’était pas de « gagner le jackpot », mais d’offrir un service aux usagers des transports en commun. Nathalie Biedermann a l’impression d’avoir été roulée dans la farine, en tout cas psychologiquement. Elle a eu de nombreux problèmes pour obtenir des informations. Personne n’a pris la peine de la tenir au courant. Selon elle, les CFF n’avaient pas vraiment envie de conserver un kiosque dans le hall de gare.

Du côté des autorités bruntrutaines, qui avaient déjà manifesté leur soutien au kiosque, le vice-maire Eric Pineau regrette la suppression de ce commerce et la proposition d’un espace restreint de 16m2.

 

Le bien-être de sa clientèle

Le porte-parole des CFF souligne que le but est de proposer un bon service à sa clientèle à travers justement des locaux modernes et spacieux. La première raison d’être d’une gare est de servir les usagers des trains, selon Frédéric Revaz. Toutefois des contacts ont déjà été pris avec le magasin Coop Pronto, à proximité, pour proposer des offres de kiosques.

Le délai d’opposition pour le projet de rénovation court jusqu’au 14 août. /ncp

Partager
Link
Météo