Sale temps pour les cochons

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Les petits sont nés il y a cinq jours.

Les animaux souffrent aussi de la canicule. A l’instar du chien, le porc n’a pas la possibilité de transpirer. Les fortes chaleurs ont donc un effet négatif sur notre ami le cochon. Dans les élevages porcins, des mesures sont prises pour garantir un niveau sanitaire correct pour les bêtes à la queue en tire-bouchon. Mais c’est surtout le bon sens qui prédomine. « Nous leur donnons beaucoup de liquides, des zones d’ombres sont aménagées et des douches ont été installées pour que les porcs puissent se rafraîchir », explique René Eicher, éleveur porcin à Tavannes et président de la section romande de Suisseporcs.

Ces mesures de protection de la chaleur ont évidemment un coût. Mais prétendre qu’il y a vraiment une perte est difficile à estimer. En tout cas, le consommateur ne passera pas à la caisse. « Les porcs mangent mal car ils se nourrissent moins à cause de la chaleur. Mais je ne pense pas qu’il y aura une perte directe ou indirecte », conclut René Eicher. /jeb

Partager
Link
Météo