Pas de vacances pour les dépanneuses

Les dépanneurs ont fort à faire ces derniers temps. Chaque année, la période estivale, synonyme de départs en voyage, marque un accroissement des appels pour dépannage. Mais cette année, le Touring Club Suisse constate un véritable pic des appels à l’assistance. Lors du premier week-end de chassé-croisé des vacances par exemple, les TCS a reçu environ 3'500 appels par jour, alors que ce chiffre tournait autour des 2'000 les années précédentes.

Faute à la canicule

Cet accroissement des pannes peut être attribué à la canicule. Les fortes chaleurs mettent les moteurs à rude contribution. Certains composants électroniques lâchent sous de très hautes températures et entraînent la panne. Le TCS souligne que beaucoup de ces pannes peuvent toutefois être évitées par un entretien du véhicule. Il est important de vérifier régulièrement les niveaux, notamment de liquide de refroidissement. Il faut aussi vérifier la pression des pneus. Selon les chiffres 2012 publiés par Bridgestone, le fabricant de pneus, 78% des Européens conduisent avec au moins un pneu sous-gonflé.

Pas qu’en Suisse

La panne guette les automobilistes de la région ou de Suisse sous nos latitudes surchauffées, mais aussi à l’étranger. Toute l’Europe est traversée par la canicule et les appels d’assistance qui proviennent également de vacanciers en déplacement dans les pays voisins ont également crû fortement. Le week-end dernier par exemple, la centrale du TCS a enregistré le double d’appel depuis l’Espagne par rapport à l’année précédente. /iqu

Partager
Link
Météo