Moutier sous les bombes

Sèyo a intégré les énergies renouvelables et son personnage fétiche, Gloebs, a sa fresque située près de la gare de Moutier Zoom sur « Sèyo a intégré les énergies renouvelables et son personnage fétiche, Gloebs, a sa fresque située près de la gare de Moutier » (touche ESC pour fermer)
Sèyo a intégré les énergies renouvelables et son personnage fétiche, Gloebs, a sa fresque située près de la gare de Moutier

Moutier se colore au spray. Le graffiti-artiste Sacha Mercier, alias Sèyo, a été chargé d’embellir deux stations électriques de la cité prévôtoise. Le premier projet s’est concrétisé à la rue de l’Est l’année dernière, alors que le second mandat a été achevé il y a environ 1 mois à l’Avenue de la Gare.

Le thème donné à l’artiste biennois était celui des énergies renouvelables. Sèyo a donc sorti ses bombes de peintures et a intégré des roues à aubes et des panneaux solaires à ses fresques, ainsi que des éléments naturels. La Birse a notamment trouvé sa place sur la station de l’Avenue de la gare.

Les autorités et l’artiste sont satisfaits de ces collaborations. Sèyo ajoute que ce type de commande permet de donner une bonne image du graffiti, qui reste souvent associé à l’illégalité et au vandalisme.

Un dernier projet devrait voir le jour à Moutier d’ici mi-septembre. Un permis a été déposé pour le mur de la place de jeu Sainte-Catherine jouxtant l’église catholique. /emu+ast

Partager
Link
Météo