Le PLRJ désigne Jacques Gerber

Le candidat du PLRJ pour le Gouvernement se nomme Jacques Gerber. Par 152 voix contre 42, le Bruntrutain a été élu vendredi soir à Miécourt. L'assemblée du parti libéral-radical a donc préféré le chef du Service de l'environnement à la place de Raphaël Schneider, chef du Service des communes. Jacques Gerber tentera donc cet automne de conserver le siège du Ministre sortant, Michel Probst.

 

Son parcours

Jacques Gerber a suivi des études en économie. Après son doctorat à l’Ecole polytechnique fédérale à Zurich, il a travaillé à l’Office fédéral de l'agriculture. Il a débuté sa carrière politique en tant que conseiller de ville à Porrentruy, puis comme député au Parlement. En 2008, il a été nommé à la tête de l’Office jurassien de l’environnement.

 

Ses motivations

Agé de 42 ans, Jacques Gerber espère participer au nouvel élan des libéraux-radicaux. Après la déconvenue du parti lors des élections cantonales en 2010, il souhaite accompagner la nouvelle image du PLRJ. Selon lui, « un PLR dynamique, un PLR qui affirme ses valeurs, un PLR qui ne travaille pas dans le dogme, mais dans le compromis pour le canton du Jura ». Le Bruntrutain s’est porté candidat afin de tenter de maintenir le siège libéral-radical au sein du Gouvernement. Selon lui, « cette pluralité garantit le bon fonctionnement du canton du Jura ».

 

Un PLRJ uni

Jacques Gerber a rappelé que ce processus démocratique pour élire le candidat ne s’est pas déroulé dans la confrontation avec Raphaël Schneider. Il affirme que le parti libéral-radical est uni. Après l’annonce des résultats, le candidat déchu a d’ailleurs assuré qu’il apporterait son soutien au vainqueur. Selon lui, « le gagnant, c’est le PLRJ ». Des propos partagés par plusieurs orateurs de la soirée. /nqu

Partager
Link

Galerie photos liée

08.11.2015
Météo