Sextape : le GIS aborde ces dangers

Que peut-on partager via son portable sur les réseaux sociaux ? Zoom sur « Que peut-on partager via son portable sur les réseaux sociaux ? » (touche ESC pour fermer)
Que peut-on partager via son portable sur les réseaux sociaux ?

On ne peut pas tout faire ni tout diffuser sur internet. Lors de la dernière rentrée scolaire, un couple d’adolescents neuchâtelois avait partagé sur les réseaux sociaux une vidéo de leurs ébats sexuels. De nombreux camarades avaient reçu les images, parfois contre leur gré.

Le Groupe d’information sexuelle et d’éducation à la santé (GIS) aborde cette thématique dans les écoles neuchâteloises. Le GIS tente de donner des clés afin d’armer les adolescents face aux risques qu’ils traversent.

Montrer ses capacités à l’adolescence correspond à un rite de passage : les jeunes ont parfois besoin pour prouver certaines nouvelles compétences. Cela peut être le cas lorsque des adolescents se mettent en scène, estiment les responsables du GIS neuchâtelois. Mais cela comporte des risques. Au travers des rencontres réalisées dans les classes, les professionnels apportent des clés pour permettre aux jeunes de trouver eux-mêmes les solutions adéquates. Cela passe par exemple par un travail sur l’intimité. Que veut-on, que peut-on laisser paraître en public ?

Dans le canton de Neuchâtel, 12 éducateurs spécialisés en santé sexuelle se rendent dans les classes neuchâteloises, en 7e, 9e, 10e et 11e Harmos. Le GIS a également des mandats dans les écoles post-obligatoires et dans des institutions spécialisées. /aju

Partager
Link
Météo