L’heure du procès dans le drame de Moernach

Moernach Zoom sur « Moernach » (touche ESC pour fermer)
Le drame s'était déroulée dans cette maison familiale de Moernach.

C’est un procès très attendu qui s’ouvre jeudi devant le tribunal pour enfants de Mulhouse : celui du drame de Moernach, en Alsace. Dans la soirée du 2 septembre 2014, une fillette de onze ans avait été retrouvée morte et son frère de huit ans grièvement blessé à l’arme blanche dans la maison familiale. Le frère aîné âgé de quinze ans s’était réfugié chez des voisins et avait accusé un mystérieux rôdeur. Le lendemain, il passait aux aveux et reconnaissait les faits. L’adolescent doit répondre d’assassinat et de tentative d’assassinat. Il risque une peine maximale de 20 ans de prison.

Des faits horribles et une responsabilité en question

Le procès se déroule à huis clos et le jugement devrait être rendu vendredi. La justice va tenter d'expliquer ce qui s’est passé lors de cette funeste soirée du 2 septembre 2014. L’adolescent s’était saisi d’une machette pour s’en prendre à sa sœur et à son frère alors que les parents étaient absents du domicile familial. La fillette avait été sauvagement attaquée et tuée sous les yeux de son petit frère. Une scène de meurtre « insoutenable », selon les mots des enquêteurs à l’époque.

Le procès qui s’ouvre aujourd’hui risque de tourner à la bataille d’experts avec pour principale interrogation la responsabilité pénale du prévenu. Le jeune homme a fait l’objet de trois expertises psychiatriques et elles ne sont pas unanimes. La première conclut à la responsabilité du prévenu, la deuxième à son irresponsabilité et la troisième étude confirme la première. Le jeune homme, quant à lui, avait évoqué « une colère profonde qui l’avait dépassé » et avait déclaré aux enquêteurs qu’il avait « décidé » de tuer sa sœur et son frère. L’adolescent est apparemment conscient de la gravité de son acte mais n’arrive toujours pas à en expliquer les raisons. /fco

 

Partager
Link
Météo