Les catholiques romands prêts à répondre à l’appel du Pape

Charles Morerod, évêque de Neuchâtel, Genève, Lausanne et Fribourg. Zoom sur « Charles Morerod, évêque de Neuchâtel, Genève, Lausanne et Fribourg. » (touche ESC pour fermer)
Charles Morerod, évêque de Neuchâtel, Genève, Lausanne et Fribourg.

Une famille de réfugiés par paroisse ! C’est l’appel lancé dimanche à Rome par le pape François lors de la prière de l’Angelus.

En Suisse, plusieurs actions ont déjà lieu. A Fribourg par exemple, une paroisse met quelques dizaines de chambres à disposition. L’Evêché tente de son côté de faire la même chose dans une grande maison qu’il détient. Mais des oppositions se font sentir. Monseigneur  Charles  Morerod, évêque de Neuchâtel, Lausanne, Genève et Fribourg, nous a expliqué que « des paroisses ou des communautés religieuses ont voulu mettre des maisons à disposition de requérants d’asile et il y a presque toujours des oppositions locales de différents types. »

L’évêque a ajouté qu’un groupe de laïcs et de prêtres s’était déjà manifesté avant l’appel du pape pour accueillir des gens chez eux. Un couple lui aurait même proposé d’aménager un galetas pour pouvoir offrir leur chambre à un réfugié. /dsa

Partager
Link
Météo