Le Parlement en bref

Parlement jurassien Zoom sur « Parlement jurassien » (touche ESC pour fermer)
Le Parlement jurassien a pris de nombreuses décisions lors de sa séance de mercredi.

Dans sa séance du mercredi 9 septembre 2015, le Parlement jurassien a :

-        Refusé par 39 voix, contre 17 et 3 abstentions l’initiative parlementaire Election au Conseil des Etats (Vincent Wermeille, PCSI)

-        Refusé par 30 voix contre 29 l’entrée en matière de la loi sur le salaire minimum cantonal

-        Accepté par 44 voix, contre 10 et 5 abstentions la modification de la loi sur le développement rural en première lecture (réalisation de l’initiative parlementaire Interdiction des OGM dans l’agriculture jurassienne)

-        Refusé par 24 voix, contre 19 et 15 abstentions le postulat Téléphones portables bannis des salles de classe (Didier Spies, UDC)

-        Validé à l’unanimité la proposition de transformer en postulat la motion Enseignement de la langue allemande : remédier aux lacunes (Jean-Daniel Tschan, PCSI)

-        Refusé par 30 voix, contre 27 et une abstention la motion Introduction d’un salaire minimum des apprentis (Quentin Haas, PCSI)

-        Accepté par 56 voix, sans opposition et une abstention la loi portant suppression du statut de magistrat accordé aux préposés des Offices des poursuites et faillites en première lecture

-        Accepté par 45 voix, sans opposition et une abstention le rapport 2014 de la Caisse de pensions de la République et Canton du Jura

-        Accepté par 51 voix, sans opposition le rapport 2014 de l’Etablissement cantonal d’assurance immobilière et de prévention (ECA-Jura)

-        Refusé par 27 voix contre 22 et 3 abstentions la motion Pour une justice accessible aux locataires (Josiane Daepp, PS)

-        Accepté par 46 voix contre 4 et 4 abstentions le postulat Soutien aux collectivités et organismes publics (Michel Choffat, PDC)

-        Accepté par 40 voix contre 10 et 7 abstentions le postulat Big Brother vous regarde depuis le ciel (Damien Lachat, UDC)

-        Accepté par 39 voix contre 8 et 10 abstentions une résolution interpartis Recevoir davantage de réfugiés au cœur de nos villes et villages (André Parrat, CS-POP-Verts)

-        Accepté par 53 voix contre 1, sans abstention la loi portant adaptation de la législation en matière de gestion de la zone à bâtir en deuxième lecture. /afa + fco

 

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo