Pas de deuxième lecture pour le salaire minimum

Le Parlement jurassien ne se penchera pas sur le salaire minimum cantonal en deuxième lecture. Le Bureau du législatif a refusé jeudi par 5 voix contre 4 de remettre le sujet à l’ordre du jour de la prochaine séance du plénum. Le Parti socialiste a donc décidé de saisir la Cour constitutionnelle pour combattre cette décision. Selon lui, même si une entrée en matière est refusée, un texte doit à nouveau être traité en deuxième lecture par le Parlement.

Pour rappel, le législatif cantonal a refusé mercredi par 30 voix contre 29 d’entrer en matière sur le projet de loi élaboré par le Gouvernement au sujet du salaire minimum. Le PSJ a alors évoqué un « déni de démocratie ». Les Jurassiens avaient accepté en mars 2013 l’initiative « Un Jura aux salaires décents » par 54,3% des voix. Le projet de loi proposait d’instaurer un salaire minimum de 19,25 francs de l’heure, soit environ 3'500 francs par mois pour une semaine de 42 heures de travail. /rch

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo