Salaire minimum: menace d’un recours à la Cour constitutionnelle

Loïc Dobler demande une deuxième lecture sur l’entrée en matière de la loi sur le salaire minimum. Le texte élaboré par le Gouvernement jurassien a été refusé mercredi par le Parlement. Dans un courrier adressé jeudi au législatif, l’élu socialiste estime que cette décision « se rapproche clairement du déni de démocratie ». Selon lui, l’assemblée est tenue d’adopter une loi pour concrétiser l’initiative « Un Jura aux salaires décents », acceptée par 54% des Jurassiens en mars 2013.

Le président du PS exige une deuxième lecture sur l’entrée en matière et prie le Bureau d’inscrire le projet de loi sur le salaire minimum à l’ordre du jour de sa prochaine séance, le 30 septembre. Il précise dans le texte que « les deux lectures s’apparentent à deux délibérations distinctes ».

En cas de refus, il menace de recourir à la Cour constitutionnelle. /comm+lbr

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo